APPEL À CONTRIBUTION

#4 : CULTURE ET GENRE
75%

Fin de l’appel : 31 août 2021 | Publication : novembre 2021

Pour postuler, veuillez nous envoyer un mail. Nous vous prions d’expliciter en quelques lignes votre CV (études, expériences professionnelles, travail associatif) ainsi que votre proposition d’article et/ou de compte rendu de lecture (max 300 mots). Nous vous recontacterons au plus tard 3 mois avant la publication dudit numéro afin de vous confirmer votre participation. 

Texte de présentation et axes problématiques

La culture est par excellence un lieu de représentations, où peut s’observer ce que Jacques Rancière appelle le partage du sensible, partage qui rend compte de qui a accès aux espaces (réels ou symboliques) et qui y a réellement droit de cité. Cette idée de partage est essentielle pour qui veut observer l’évolution des rapports de genre dans nos cultures. Ces partages dépendent-ils des mêmes frontières dans les différents pans et secteurs de nos cultures, dans les différents pays ? De quelle manière et à quelle vitesse ces frontières se sont-elles réellement déplacées ces dernières décennies ?  

Ce quatrième numéro invite ainsi toute proposition portant sur les grandes dynamiques liant genre et culture, en encourageant également toute focalisation sur les subjectivités de genre et sur les liaisons entre parcours personnels et mouvements sociaux plus larges. Les prismes de l’agency, des pratiques et des autorités discursives sont évidemment les bienvenus, au même titre que toute méthode permettant d’identifier et de discuter les points sur lesquels se jouent les problématiques de genre au quotidien et dans les productions culturelles. Pourra être pris comme objet d’étude tout phénomène ou artefact pouvant être compris comme une “technologie du genre” (De Lauretis 1987), c’est-à-dire une mécanique culturelle au sens le plus large du terme, qui a un impact sur les produits et les processus des représentations genrées, et participe donc de la manière dont les genres sont plaqués sur les individus. En tant que concept contemporain central dans les théories de la culture, les réflexions politiques, et plus généralement dans l’ensemble des sciences sociales, nous espérons que la notion de genre mobilisera pour ce nouveau numéro des propositions riches, variées, et intersectionnelles.